Ouvrages parus

2018. ESF éditeur

3ième édition revue et augmentée

Quatrième de couverture

Jean-Paul Gaillard travaille avec des équipes éducatives depuis 30 années : assez de temps pour se convaincre que le seul véritable travail éducatif et psychothérapeutique avec ces enfants et ces adolescents passe par les éducateurs, assez de temps pour savoir qu’un tel travail, à haut risque personnel, ne peut pas, ne doit pas, se faire dans l’isolement et dans la solitude. Il y a nécessité absolue d’un accompagnement psychologique réflexif, actif et perpétuellement innovant.

A travers une longue pratique de cet accompagnement qu’il nomme Systémique de la pratique, Jean-Paul Gaillard montre comment il est possible de transformer le travail du psychologue, trop souvent timoré, passif, attentiste et laissant les équipes éducatives dans la solitude, en une spirale de réflexion-action passionnante et productive.

A l’aide de nombreux exemples tirés de sa pratique, Jean-Paul Gaillard met en évidence les rituels de « petites claques sur la tête » qui immobilisent enfants et éducateurs dans la chronicité, les « miracles furtifs » durant lesquels les arriérés-psychotiques-autistes ne sont, pour un instant, plus arriérés-psychotiques-autistes et les « mythes de survie » grâce auxquels les couples qui mettent au monde un enfant non conforme tentent de tenir malgré tout. S’appuyant sur ces observations, il propose une réflexion de fond sur la violence institutionnelle, sur la responsabilité collective et personnelle et propose quelques outils fondamentaux pour une pensée/action éducative responsable et résolument ludique. Le travail sur les « injonctions à penser » en est un exemple.

Reprenant l’article 7 de la loi du 2 janvier 2002, Jean-Paul Gaillard montre qu’elle constitue une extraordinaire opportunité pour qui, familles et professionnels, souhaite enfin pouvoir travailler dans le droit fil de ce que propose cet ouvrage. La « danse interactionnelle à travers laquelle la mission éducative s’opère, peut enfin s’appuyer sur un texte de loi pour devenir au quotidien un « jeu » de créativité, d’innovation et d’efficacité.

Cet ouvrage s’adresse aux éducateurs et aux psychologues, mais aussi à tous les intervenants en établissements spécialisés, décideurs, gestionnaires et parents d’arriérés-psychotiques-autistes sans qui aucun travail efficace avec leurs enfants n’est envisageable.

1994. ESF éditeur
1995. Traduction en langue protugaise sous le titre "O medico do futuro" éditions Piaget, Lisbonne.

Quatrième de couverture :

Avec cet ouvrage, Jean-Paul GAILLARD propose un outil à usage quotidien pour le médecin, ainsi que pour l'étudiant en médecine dès ses premières années de faculté.
La statistique médicale souligne que la moitié des patients ne sont pas de « bons » patients : leur façon d'être malades ne cadre pas suffisamment avec la matière médicale telle que leur médecin l'a apprise à l'université.
Face à cet état de fait préoccupant, les efforts de la médecine psychosomatique et des groupes Balint se sont révélés être des pis-aller en ce qu'ils n'offrent aucun modèle réellement intégrable aux études médicales, pas plus qu'à la pratique quotidienne de tout médecin.
Ainsi, pour une part considérable de sa pratique, le médecin en est réduit à se fier à son seul bon sens, abandonné qu'il est, dans les moments les plus délicats de son activité, par les modèles scientifiques qui ont présidé à ses études.
L'auteur s'est donc donné pour but d'offrir à l'étudiant et au praticien un manuel d'humanités cliniques et scientifiques, qui leur permette à tout instant de poser des repères cliniques et des jalons théoriques et éthiques consistants, appuyés sur la formalisation des sciences de la complexité.
ouvrage épuisé : il reste possible de le trouver en "occasion" sur le net, Amazon par exemple.
Sites de recherche et réflexion systémique à consulter régulièrement :
IS3G

L’Institut Systémique 3ième Génération s’est donné pour tâche de former les thérapeutes du 21ième siècle, capables d’aborder les changements radicaux d’ores et déjà visibles dans les fonctionnements familiaux, institutionnels et individuels, liés à la mutation sociétale en cours. L’IS3G offre une formation longue à qui souhaite acquérir une formation complète de thérapeute systémicien. Il est basé à Strasbourg, mais intervient dans toutes les villes rassemblant un groupe de postulants de dix personnes au moins.
les journées d'étude et les formations, sur : www.frieh-bungert.fr

MCX-APC

Le réseau « Intelligence de la Complexité » est soutenu et organisé par deux associations-sœurs : l’Association Européenne pour la Modélisation de la Complexité (MCX) et l’Association pour la Pensée Complexe (APC), toutes deux présidées par deux complices de toujours : le Pr. Jean-Louis LE MOIGNE pour la première et le Pr. Edgar MORIN pour la seconde, deux références mondialement incontestées dans les registres de la pensée complexe.
Le site web MCX est une véritable mine d’or en matière de références bibliographiques. En outre, MCX-APC organise chaque année un Grand Débat réunissant les chercheurs les plus innovants en la matière : vous disposez dans ce site d’un échantillon vidéo de ces Grands Débats (MCX GRAND DEBAT 2006).

IDRES

L’IDRES, créé et animé par Jacques BEAUJEAN, est un site dédié aux praticiens de la systémique, thérapeutes, mais aussi tous les travailleurs sociaux concernés par cette approche. Sa particularité et son extrême richesse tient à ce qu’il offre une énorme quantité d’articles in extenso et qu’il est un site wiki totalement interactif. A visiter régulièrement, donc. L’IDRES, basée à Liège (Belgique), est aussi un institut de formation à l’adresse de qui souhaite acquérir une formation complète de thérapeute systémicien.

SICS

La Société Internationale des Conseillers de Synthèse, crée et animée par Armand BRAUN, offre un site de prospective et de réflexion économico-sociétale de grande valeur. Le site SICS dispose d’une riche bibliothèque, à consulter régulièrement.

 

Projet d'établissement 2002 du CNRS français :

"S'attacher à la complexité (…) c'est reconnaître que la modélisation se construit comme un point de vue pris sur le réel, à partir duquel un travail de mise en ordre, partiel et Ccntinuellement remaniable, peut être mis en œuvre"